Granite.jpg




Terroirs granitiques

Les granites sont des roches éruptives ou magmatiques riches en quartz feldspaths et micas. En se dégradant, les granites forment des sables que l’on retrouve en superficie.

Les vins expriment une grande finesse, une acidité fine et un caractère plutôt floral. Le Riesling s’épanouit très bien sur ce sol léger et drainant.

Schiste.jpg




Terroirs schisteux

Le schiste est une roche à l’aspect feuilleté provenant de la compression de l’argile. Il peut s’agir d’une roche d’origine sédimentaire ou métamorphique.

Vins vifs et élégants, ils nécessitent du temps avant de s’ouvrir et de révéler l’identité du terroir. Le Riesling affectionne ce terroir.

Volcano_sedimentaire.jpg


Terroirs volcano - sédimentaires

Ces terroirs sont issus des laves, des cendres et des projections volcaniques consolidées sous l’eau. Les roches sont gréseuses et riches en éléments fins volcaniques de couleur grise à noire.

Les vins sont racés, amples et d’un bouquet très expressif. Le Riesling et le Pinot Gris excellent sur ce terroir au sous-sol très riche au niveau minéral.

Greseux.jpg


Terroirs gréseux

Les grès résultent de l’agrégation ou de la cimentation de grains de sables de quartz. En se dégradant le grès forme des sables que l’on retrouve dans les couches superficielles.

Ces terroirs donnent des vins fins qui expriment un fruité très opulent. Riesling et Pinot Gris s’adaptent très bien à ce terroir meuble, pauvre et drainant.


Calcaire.jpg




Terroirs calcaires

Les calcaires d’Alsace sont des roches sédimentaires de l’ère secondaire. Deux types sont particulièrement présents : les calcaires du Muschelkalk (de teinte grise) et ceux du Dogger (de teinte blanchâtre). En surface, les sols sont souvent peu épais mais riche en matière organique.

Les vins développent un volume en bouche important et un bouquet très fin, fruité et floral. Le Pinot noir, le Muscat et le Gewurztraminer s’y expriment à merveille.

Marno_calcaire.jpg




Terroirs marno-calcaires

La roche est un conglomérat formé de dépôts d’argiles calcaires et de galets calcaires. Parfaitement adapté à une large majorité de cépages, ce terroir dont le sol surplombant le calcaire est profond, est très favorable à la vigne.

Les vins acquièrent une structure ample et puissante avec un bouquet complexe alliant fruité, floral et épices.


marno_calcaro_greseux.jpg




Terroirs marno-calcaro-gréseux

Ces terroirs sont formés de sédiments de calcaires, de grès et d’argiles calcaires déposés à l’ère secondaire. Les sols sont plutôt épais et doté d’une bonne rétention d’eau.

Vins fins, racés qui développent un joli fruité et une minéralité affirmée. Riesling, Pinot Gris et Gewurztraminer s’épanouissent bien sur ces sols épais dont la rétention en eau est bonne.

calcaro_greseux.jpg




Terroirs calcaro-gréseux

Terroir que l’on retrouve rarement dans le vignoble, il se compose de calcaires gréseux ou de grès calcaires. Selon la dominance en calcaire ou en grès, la texture de la couche superficielle est plutôt argileuse ou sablonneuse.

Les vins ont une structure ample. Ils développent principalement des notes florales et de fruits exotiques. Pinot Gris et Gewurztraminer excellent sur ce terroir relativement pauvre.

marno_greseux.jpg




Terroirs marno-gréseux

La roche est un conglomérat formé de galets gréseux enrobés par des argiles sableuses (ou de marnes). Le sol superficiel est pauvre en humus et de profondeur moyenne.

Les vins de ces terroirs sont vifs, fins, d’une grande complexité aromatique et de belle structure. Gewurztraminer et Riesling y réussissent bien.

argilo_marneux.jpg




Terroirs argilo-marneux

Sol et roches se composent principalement d’argiles. Terroir très fertile et à forte capacité de rétention en eau.

Les vins de ces sols révèlent une belle puissance. Le Riesling révèle une belle complexité. Les Pinot Blanc et Gris s’épanouissent sur ce sol qui craint les années très humides.

colluviaux_et_de_piedmont.jpg




Terroirs colluviaux

Terroir que l’on retrouve régulièrement, il s’agit de dépôts de bas de pente. Ces dépôts sont issus des flancs de vallons, des éboulis de versant et des cônes de déjection des vallées des Vosges.

Les vins sont d’amplitude moyenne mais ils expriment dès leur jeunesse un caractère fruité et floral agréable. Le Riesling, les Pinot et le Sylvaner s’approprient bien ce sol très bien adapté aux années les plus sèches.

alluviaux.jpg




Terroirs alluviaux

Les alluvions ont des dépôts de cours d’eau. Ces sols sont riches en galets, graviers, sables et limons.

Les vins sont de structure plus légère. Ils expriment dès leur jeunesse un caractère fruité et floral intéressant. Le Riesling réussit bien sur ces sols légers et drainants.


loess_et_lehms.jpg




Terroirs de loess et lehms

Le loess est un limon jaune pâle, sableux et calcaire, apporté par les vents à l’époque glaciaire. Son altération en surface est à l’origine du lehm qui est de teinte plus brunâtre et de texture plus argileuse.

Les vins révèlent une belle finesse, une fraîcheur intéressante et un caractère minéral affirmé. Ils manifestent un bouquet aromatique intéressant dès leur jeunesse.